10.02

Charlotte Perriand, une architecte d'intérieur avant-gardiste

A la fois dessinatrice, architecte d'intérieur et urbaniste, Charlotte Perriand révolutionne le design dès les années 30, en proposant au public des structures en métal chromé. Affranchie du classicisme, elle clamait sans cesse : " Nous les modernes [...], nous représentons notre époque ! ". Portrait d'une femme révolutionnaire.

Sa collaboration avec Le Corbusier et Pierre Jeanneret

Tout commence en 1927, lorsque son oeuvre " Bar sous le toit " exposée au Salon d'Automne, est acclamée par la presse et saluée par Le Corbusier pour sa modernité. C'est le début d'une collaboration décennale entre Charlotte Perriand, Le Corbusier et Pierre Jeanneret dans l'atelier parisien au 35, rue de Sèvres. Très vite, la jeune femme marque l'aménagement des espaces et la création du mobilier de son empreinte. Elle confère à l'habitat une dimension plus humaine, mêlant le style industriel et traditionnel.

L'influence de la culture japonaise

En 1940, invitée par le ministère du Commerce et de l'Industrie du Japon, Charlotte Perriand part à Tokyo, où elle est attendue pour son expertise en design industriel. Elle s'y installe jusqu'en 1943. Inspirée par l'art de vivre japonais, elle se met à façonner de nouvelles matières premières, et décline ses pièces phares, la Chaise longue et le Fauteuil pliable, en bambou. Son objectif ? Préserver les qualités de l'artisanat local et les adapter aux usages occidentaux.

Des créations qui vont à l'essentiel

De retour à Paris, Charlotte travaille à la conception d'un mobilier pratique et économique pour la cité universitaire d'Anthony. Un intérieur sans fioritures, puisque " tous les efforts qui tendent à enjoliver un meuble doivent être écartés " selon l'architecte. Par la suite, de nombreux programmes d'équipements collectifs seront aussi conçus de manière puriste, comme la Maison de la Tunisie et la Maison du Mexique. Passionnée par la montagne, elle participe aussi à la réalisation de certaines stations de ski, et prend soin d'orienter les chambres vers l'extérieur et d'installer de grandes baies vitrée, en communion avec la nature.

Tout comme Madame, qui travaillait ardemment pour l'émancipation des femmes, Charlotte Perriand s'efforce d'améliorer la qualité de vie de l'homme, qu'il soit ouvrier, étudiant ou dirigeant, en créant des environnements confortables et fonctionnels.

tag : Pionnière
Commentez
Articles Associés