17.11

Les mascaras Helena Rubinstein, histoire d'une saga

Régulièrement qualifiée de pionnière, Helena Rubinstein a toujours été à l'avant-garde quant aux soins qu'elle élaborait. Ce fut également le cas pour le maquillage, notamment les mascaras. La première révolution mascara sera lancée en 1939, une révolution qui propulsera Madame au rang de " magicienne du regard ".

Révolution cosmétique

En 1939, Helena Rubinstein lance le mascara waterproof. Quelle meilleure occasion que le ballet aquatique ouvrant l'Exposition Internationale de New York pour démontrer son efficacité ? Désormais, les femmes découvrent les joies du mascara qui ne coule pas. Cet outil de maquillage devient un incontournable. Vingt années plus tard, la créatrice visionnaire lance une nouvelle innovation de taille : le premier mascara automatique, Mascara-Matic. Désormais, le mascara se niche dans un tube d'acier qui contient une brosse dans une formule fluide. Les femmes disent adieu aux paquets compacts sur les cils.

Madame n'aura de cesse de révolutionner le domaine de la cosmétique. Les deux guerres mondiales ont changé le quotidien des femmes, il faut adapter leur routine beauté. C'est cela qui inspirera la création du mascara tel qu'utilisé aujourd'hui : en tube.

La saga Long Lash

Mascara-Matic sera vite rebaptisé Long Lash . Au-delà d'un produit de maquillage, c'est un véritable bijou. Helena Rubinstein est la première à porter une attention particulière au packaging. Tous doivent donner l'illusion de merveilles précieuses. Ce qu'illustre parfaitement la gamme volumatrice des Lash Queen, dont chaque mascara est niché dans un fourreau illuminé de reflets dorés et affiche des détails métalliques différents. Lash Queen Fatal Blacks est recouvert d'écailles alors qu'une peau de léopard est illustrée sur Lash Queen Feline Blacks . C'est un corset de dentelle noire qui enveloppe délicatement l'écrin de Lash Queen Sexy Blacks . En 2014, l'innovation mascara est baptisée Lash Queen Mystic Blacks. Inspirée par les femmes berbères qui dessinent en pointillé le contour de leurs yeux pour les sculpter en amande, Helena Rubinstein crée le premier mascara conçu pour reproduire cet effet liner.

L'écrin de Lash Queen Mystic Blacks , plongé dans une encre ébène, est encerclé d'une bague dorée, sceau tribal de beauté.

Depuis sa création, la gamme Lash Queen rencontre un succès fulgurant et Helena Rubinstein est à l'origine des innovations mascara.

Commentez
Articles Associés